Archives pour la catégorie L’OURS

L’OURS est confiné, et prépare (toujours) l’avenir : parlons en !

En juin 2019, l’OURS a discrètement passé le cap de la cinquantaine. À l’été 2020, il va sortir son numéro 500. Pas si mal. Mais nous n’entendons pas en rester là, il y a encore tant de choses à penser, à dire, à écrire, à relayer dans tant de domaines. Ce n’est pas la première fois que notre office s’adapte à une nouvelle configuration. Nous aurons, comme toujours, besoin de nos abonné(e)s et de nos adhérent(e)s. Nous allons profiter de ces moments de confinement pour à la fois revenir sur le passé et réfléchir à demain. Au moins une fois par jour, à partir du lundi 23 mars, nous publierons ou republierons sur notre site des articles qui nous paraissent résonner avec une actualité qui imposera des remises en question. Pour maintenir le lien avec nos lecteurs, certes, mais aussi parce que plus rien ne sera comme avant, et qu’il faut imaginer demain. Continuer la lecture de L’OURS est confiné, et prépare (toujours) l’avenir : parlons en !

1969-2019 : Il y a 50 ans, le programme de travail de l’OURS

Enoncé des thèmes mis à l’étude par l’Office,
Supplément à
L’Ours, n° 2, Juillet 1969.

« Condamner sans avoir entendu, juger sans connaître, ou, au contraire, approuver à l’aveuglette, célébrer d’après des ouï-dire aussi insuffisamment éclairés, c’est toujours courir le danger d’avoir, selon le vieux proverbe, “acheté chat en poche” ».Bracke-Desrousseaux

Tels que nous voulons être Continuer la lecture de 1969-2019 : Il y a 50 ans, le programme de travail de l’OURS

1969-2019 : Il y a 50 ans, le premier numéro du mensuel L’OURS

L’OURS, pour quoi faire ?
Éditorial de Guy Mollet, L’OURS numéro spécial, Juin 1969


« Depuis plusieurs années, un effort nouveau de recherches de caractère à la fois théorique et pratique est engagé dans le mouvement socialiste international. Devant les transformations profondes de nos sociétés, beaucoup de socialistes ont été conduits à s’interroger sur la valeur des principes et des méthodes d’une doctrine née au siècle dernier. D’autre part, l’accession au pouvoir de plusieurs partis socialistes a posé des problèmes concrets entraînant les réflexions les plus diverses.
Continuer la lecture de 1969-2019 : Il y a 50 ans, le premier numéro du mensuel L’OURS

2012-2017 : double regard sur un inventaire, par ROBERT CHAPUIS et CLAUDE DUPONT

La fondation Jean Jaurès a, durant 8 mois, associé près de soixante-dix hommes et femmes, acteurs et observateurs du quinquennat de François Hollande pour répondre à deux questions : quel bilan peut-on faire de ce quinquennat ?Comment expliquer la situation dans laquelle se trouvent les socialistes, menacés de disparition?
Robert Chapuis et Claude Dupont, acteurs engagés issus respectivement des courants Rocard et Poperen, proposent une double lecture de cet inventaire, et livrent leurs réflexions sur les deux questions posées.
Continuer la lecture de 2012-2017 : double regard sur un inventaire, par ROBERT CHAPUIS et CLAUDE DUPONT

Débat : Menaces sur nos institutions : vers une dérive « illibérale » ?, par Philippe Queré

En mai dernier, au second tour de l’élection présidentielle, une majorité de Françaises et de Français a dit, pour la deuxième fois en 15 ans, non au Front National. Ce refus a été salué, quelques mois après l’élection de Donald Trump et le Brexit, dans une Europe où l’extrême droite partage le pouvoir en Autriche, où l’AFD occupe une position de force en Allemagne, où le Parti pour la Liberté est central aux Pays-Bas comme le Mouvement Cinq Etoiles en Italie. Mais la France a-t-elle véritablement échappé à cette pente illibérale qui souffle sur l’Europe et nombre de démocraties ? Continuer la lecture de Débat : Menaces sur nos institutions : vers une dérive « illibérale » ?, par Philippe Queré

Les socialistes doivent refonder une pensée, par ALAIN BERGOUNIOUX

Nous reproduisons ci-dessous la tribune d’Alain Bergounioux publiée dans Le Monde, daté du vendredi 6 avril 2018 : « Pour l’historien du socialisme Alain Bergounioux, le PS doit retrouver une culture capable d’équilibrer des tensions politiques, économiques, sociales. La “renaissance” voulue par le nouveau premier secrétaire, Olivier Faure, est loin d’être acquise. » Continuer la lecture de Les socialistes doivent refonder une pensée, par ALAIN BERGOUNIOUX

DEBAT : Réflexions pour un nouveau socialisme, par Patrick Vieu

Notre dernier hors-série « Parti socialiste, avril-juin 2017 : Que s’est-il passé ? » paru en novembre 2017 a suscité des réactions et commentaires (Libération, Le Monde, Le canard enchaîné…). Nous avons également reçu des contributions au débat que nous pensons utiles de livrer à la réflexion de nos « lecteurs ». Le rythme semestriel de notre revue et une information chassant l’autre, il nous a semblé préférable de mettre plus rapidement ces textes en circulation à partir de ce site et de cette page. Ils sont destinés à circuler, donc n’hésitez pas à « partager ».  Ici, la contribution de Patrick Vieu, à lire ou télécharger. Continuer la lecture de DEBAT : Réflexions pour un nouveau socialisme, par Patrick Vieu

DEBAT : Réflexions intempestives sur l’accentuation de la crise de la démocratie, par Paul Arrighi 

La crise de la démocratie est aussi une crise des modes de désignation et de représentation. L’on est passé trop vite sur le séisme qui a bouleversé la vie politique française. Sa dynamique mi révolutionnaire /mi conservatrice a été récupérée par son principal artisan, profiteur et dynamiteur, Emmanuel Macron. Continuer la lecture de DEBAT : Réflexions intempestives sur l’accentuation de la crise de la démocratie, par Paul Arrighi 

DEBAT : à propos de « L’idée du socialisme » d’Axel Honnet, par Philippe Quéré

Dans un ouvrage récemment traduit en France sous le titre l’idée du socialisme1, Axel Honnet propose une analyse stimulante de l’échec actuel du socialisme démocratique, en proposant d’en situer la source dans certains de ses présupposés originaux. Continuer la lecture de DEBAT : à propos de « L’idée du socialisme » d’Axel Honnet, par Philippe Quéré