Archives pour la catégorie Histoire et mémoire

Obsèques de Léon Blum : discours de Guy Mollet, Daniel Mayer, article de Robert Verdier

Guy Mollet : « Nous ne voulons pas vous pleurer comme un mort, nous voulons que vous restiez vivant parmi nous »…
Daniel Mayer :  Nous ne pensions pas qu’il fut « À l’échelle humaine ? »
Robert Verdier : Ce qu’il attend de nous Continuer la lecture de Obsèques de Léon Blum : discours de Guy Mollet, Daniel Mayer, article de Robert Verdier

Dimanche 2 avril 1950 : Les obsèques de Léon Blum

Editorial de René Naegelen, directeur du Populaire : « Léon Blum s’en est allé. Il s’en est allé comme guidé par six chars disparaissant sous les fleurs : les témoignages de « son parti » à lui seul comme un parterre trois fois barré de rouge de nos Trois flèches, le témoignage de
« Tous ceux qui faisaient Le Populaire avec lui » et près de cent couronnes somptueuses apportées par nos sections, nos élus, des organisations ouvrières, des amis et celle de Vincent Auriol à son ami et celle du président de la République à l’homme qui a tant servi le pays ; et ces milliers de bouquets, offrandes déposées par des milliers de gens, jeunes et vieux, là où il s’était arrêté, dans notre hall du Populaire1, gardé nuit et jour dans le rigide garde à vous d’une veille d’honneur…
Continuer la lecture de Dimanche 2 avril 1950 : Les obsèques de Léon Blum

Histoire et mémoire : Jeanne et Léon Blum : entretien avec Laurent Heynemann

Le parti socialiste vient de mettre en ligne sur sa page Youtube un entretien avec Laurent Heynemann, réalisateur du film Je ne rêve que de vous – qui relate l’histoire d’amour de Léon Blum et Jeanne Reichenbach durant les années d’Occupation. Il nous livre sa vision de Blum et son apport à l’histoire de la gauche et de la France. Vidéo réalisée pour le PS par Jeanne Dressen, et le concours de la Fondation Jean-Jaurès et de l’OURS. » Continuer la lecture de Histoire et mémoire : Jeanne et Léon Blum : entretien avec Laurent Heynemann

Histoire et mémoire (1891) : pour la « quintaine », un calendrier socialiste à redécouvrir

Chaque numéro de l’Almanach de la question sociale et de la libre pensée, revue annuelle du socialisme international que P. Argyriadès (1849-1901) commence à publier en 1891, s’ouvre avec un triple calendrier : grégorien (ou romain, qui commence au 1er janvier), Républicain (qui commence le 22 septembre, « jour de la fondation de la République »), et socialiste. Continuer la lecture de Histoire et mémoire (1891) : pour la « quintaine », un calendrier socialiste à redécouvrir

Rétro OURS (3) : Lire et relire Léon Blum (1872-1950)

Sur le site de l’OURS, d’hier à aujourd’hui,  nous proposons de suivre quelques liens pour lire et relire du Léon Blum :  écrits (Pour être socialiste…) discours (congrès de Tours, 1920 ; congrès de 1946… ). A redécouvrir également, quelques articles sur des biographies récentes ou des ouvrages évoquant son parcours.  Continuer la lecture de Rétro OURS (3) : Lire et relire Léon Blum (1872-1950)

Histoire et mémoire : Il y a 70 ans, la mort de Léon Blum (1)

Le jeudi 30 mars 1950, en début d’après-midi, Léon Blum s’effondre à sa table de travail dans la maison du Clos des Metz, à Jouy-en-Josas où il vit avec son épouse Jeanne depuis leur retour de déportation. Il allait avoir 78 ans le 9 avril. Immédiatement prévenu, le président de la République Vincent Auriol part en voiture saluer son « ami de trente ans » comme il le confiera quelques jours plus tard. Il exprime l’immense chagrin du parti socialiste et de la France à l’annonce de cette mort.… Continuer la lecture de Histoire et mémoire : Il y a 70 ans, la mort de Léon Blum (1)

L’OURS signale : appel à candidature, Prix Robert Mallet 2019, histoire de l’éducation,

Attribué tous les deux ans, le  prix Mallet qui couronne un travail d’histoire de l’éducation a été décerné une première fois  en 2015 à  Mme Thuy Phuong NGUYEN (Paris V), pour sa thèse, « L’école française au Vietnam (1945-1975 : de la mission civilisatrice à la diplomatie culturelle» (publiée en 2017, Ed. Encrage). Le Prix 2017 (2e édition, 3000 €) a été attribué à Mme Solenn  HUITRIC (ENS de Lyon) pour son travail intitulé : “Transformer les collèges communaux en lycée. La production d’une action publique (1830-1880)”. Un appel à candidature pour l’éditions 2019 est lancé. Voir conditions ci-dessous.

Continuer la lecture de L’OURS signale : appel à candidature, Prix Robert Mallet 2019, histoire de l’éducation,

Commémorations nationales : 1969-2019, 50e anniversaire de la naissance du PS ?

Pour 2019, le Haut comité des Commémorations nationales, institué par arrêté du 23 septembre 1998, « qui conseille le ministre de la Culture dans la définition des objectifs et des orientations de la politique des célébrations nationales », a retenu d’inscrire le cinquantenaire de la création du Parti socialiste, à Issy-les-Moulineaux, début juillet 1969. Ce choix surprendra certainement les socialistes eux-mêmes, qui retiennent plutôt de cette fameuse année célébrée par Serge Gainsbourg les 5 % obtenus par Gaston Defferre au premier tour de l’élection présidentielle (événement non retenu par le Haut comité aux commémorations).(article publié en février 2018) Continuer la lecture de Commémorations nationales : 1969-2019, 50e anniversaire de la naissance du PS ?

Léon Blum, féministe dans son genre, par ERIC LAFON

Léon Blum était-il féministe  ? Qui peut encore s’interroger, sinon l’historien. En l’occurrence, ici, un jeune historien, Antoine Tarrago, lequel souligne, en introduction, la publication de nombreux travaux (biographies, études et articles, ouvrages généraux d’histoire) sur la pensée et l’action de ce dirigeant socialiste à l’aune de l’histoire ouvrière et sociale, de l’histoire politique du socialisme. Toutefois, peu (Christine Bard, Christophe Prochasson) ont étudié Léon Blum par le biais de l’histoire du féminisme. Cette approche pourrait être une réponse directe à la question. (à propos du livre d’Antoine Tarrago, Léon Blum et l’émancipation des femmes, préface de Christine Bard, Tallandier, 2019, 288p, 19,50€) Continuer la lecture de Léon Blum, féministe dans son genre, par ERIC LAFON