Archives pour la catégorie L’OURS mensuel…

Intellectuels et socialistes : mission impossible ? par Daniel Lindenberg

Cet article de notre ami Daniel Lindenberg, membre du comité éditorial de notre revue, a été publié dans le cadre de notre droit d’inventaire n° 1 ouvert dans L’OURS n°388 en mai 2009 consacré à la question des relations entre les socialistes et les intellectuels. On y retrouve son érudition et son regard acéré sur le monde politique et intellectuels. Ces analyses vont nous manquer. Continuer la lecture de Intellectuels et socialistes : mission impossible ? par Daniel Lindenberg

Jean Jaurès, à l’avant des luttes, par CLAUDE DUPONT

Dans la belle édition publiée par Fayard, ce tome porte le numéro 4 pour le situer dans la chronologie jaurésienne. En fait, c’est le treizième volume paru sur les dix-sept prévus. C’est effectivement le militant ouvrier que l’on voit à l’œuvre, dans un des moments marquants de la lutte des classes en France.
A propos des Œuvres de Jean Jaurès. Tome 4 . Le militant ouvrier 1893-1897, Edition établie par Alain Boscus, Fayard, 2017, 569 p, 34€)
Article à paraître dans L’OURS 474, janvier 2018, page 1.

Continuer la lecture de Jean Jaurès, à l’avant des luttes, par CLAUDE DUPONT

Socialisme, une idée de l’avenir, par ALAIN BERGOUNIOUX

Julien Wright offre une analyse originale de la nature du socialisme français dans sa période de formation, à la fin du XIXe siècle, et d’affirmation dans l’entre-deux-guerres. Il le fait à travers les rapports qu’ont pensé (et imaginé) les socialistes entre le passé, le présent et le futur. C’est une autre manière de poser le problème classique de la réforme et de la révolution très prégnant dans ce moment d’histoire.

Continuer la lecture de Socialisme, une idée de l’avenir, par ALAIN BERGOUNIOUX

Les politiques de mémoire sont-elles utiles ?, par NOËLLINE CASTAGNEZ

Le constat de départ des auteures, sociologues et politistes au CNRS, est l’échec des politiques de mémoire développées partout dans le monde depuis la fin des années 1990.
À propos du libre de Sarah Gensburger & Sandrine Lefranc, À quoi servent les politiques de mémoire ?, Presses de la FNSP, 2017, 183p, 17€
Article à paraître dans L’OURS 474, janvier 2018, page 4. Continuer la lecture de Les politiques de mémoire sont-elles utiles ?, par NOËLLINE CASTAGNEZ

Le populisme et sa radicalité, par ALAIN BERGOUNIOUX

Dans cet essai historique, Pascal Ory s’attaque à ce qui est le phénomène politique majeur du début du siècle nouveau, la radicalité populiste, qui ne concerne pas que l’Europe mais a une dimension mondiale, comme le souligne l’élection récente de Donald Trump. La notion de populisme seule, en effet, est vague et peut recouvrir des politiques bien différentes.
À propos du livre de Pascal Ory, Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste, Le Débat Gallimard, 2017, 256 p, 21€
Article paru dans L’OURS 473 (décembre 2017), page 1. Continuer la lecture de Le populisme et sa radicalité, par ALAIN BERGOUNIOUX

Sommaire de L’OURS n°473, décembre 2017

Huit pages de réflexions, de critiques, sur l’actualité éditoriale (la conditions sociale moderne, le centième anniversaire de la Révolution russe, des camps d’extermination nazis, Clemenceau, Tito, Jaurès, Mirbeau…) vue par nos chroniqueurs : Alain Bergounioux, Robert Chapuis, Sylvain Boulouque, Raymond Krakovitch, Jean-Louis Panné, Florent Le Bot, Gilles Vergnon, Fabien Conord, Michel Dreyfus… Continuer la lecture de Sommaire de L’OURS n°473, décembre 2017

Au cœur de l’enfer nazi, par FLORENT LE BOT

L’ouvrage de Nicolas Patin est tout à fait passionnant à la fois par son sujet, par les sources dont il dispose et par les débats qu’il ne manque pas d’ouvrir.

À propos du livre de Nicolas Patin, Krüger. Un bourreau ordinaire, Fayard, 2017, 300p, 23€

Article paru dans L’OURS 473 (décembre 2017), page 5.

Continuer la lecture de Au cœur de l’enfer nazi, par FLORENT LE BOT

Quand le théâtre témoigne du réel, par ANDRE ROBERT

L’OURS va au théâtre : À propos de Ceux qui restent, de David Lescot, concepteur et metteur en scène, avec Marie Desgranges et Antoine Mathieu, Vu au théâtre Dejazet, Paris 11e ; et Dans la solitude des champs de coton, de Bernard-Marie Koltès, mise en scène de Charles Berling, Co-production Scène nationale de Toulon, TNS Strasbourg, Théâtre du Gymnase Marseille, Théâtre d’Antibes. Tournée en cours. Continuer la lecture de Quand le théâtre témoigne du réel, par ANDRE ROBERT

L’Internationalisme et ses genres, par MICHEL DREYFUS

La Première, la Seconde et la Troisième Internationale, pour ne pas parler de la IVe, ont suscité de nombreuses recherches. Mais les internationales n’ont pas été seulement ouvrières, socialistes ou communistes : des groupes variés par leur implantation comme par leurs idéologies se sont aussi organisés à l’échelle internationale depuis le XIXe siècle, à partir de l’Europe puis dans le reste du reste du monde. Continuer la lecture de L’Internationalisme et ses genres, par MICHEL DREYFUS