Histoire et mémoire : Les socialistes et leurs principes (1905-2020)

La déclaration de principes des socialistes, adoptée en 2008, est-elle toujours d’actualité ? Pour le savoir, il faut d’abord commencer par la relire et la situer. Cinq déclarations de principes depuis 1905, c’est à la fois beaucoup et peu. Nous proposons ici un coup d’œil rapide sur leur chronologie et des liens pour accéder à ces textes.

1905 : déclaration qui n’en est pas une : faire l’unité, fixer le but et organiser les élus. « Le Parti socialiste est un parti de classe qui a pour but de socialiser les moyens de production et d’échange, c’est-à-dire de transformer la société capitaliste en une société collectiviste ou communiste, et pour moyen l’organisation économique et politique du prolétariat. Par son but, par son idéal, par les moyens qu’il emploie, le Parti socialiste, tout en poursuivant la réalisation des réformes immédiates revendiquées par la classe ouvrière, n’est pas un parti de réforme, mais un parti de lutte de classe et de révolution.

40 ans plus tard…

1946 : l’idée en est lancée au congrès de 1945 pour tenir compte des évolutions, et notamment de l’exercice du pouvoir en 1936. La rédaction est confiée à Léon Blum. Elle est adoptée en 1946.

33 ans plus tard…

1969 : actualisée entre 1967-1969 dans le cadre de la FGDS et la perspective du nouveau parti (les principaux rédacteurs en sont Claude Fuzier (SFIO) et Pierre Joxe (CIR)). Elle est reprise à l’identique en 1971 au congrès d’Épinay.

22 ans plus tard

1990 : idée lancée lors du congrès de Toulouse de 1985, et votée en 1990 au congrès de Rennes. Parti de rassemblement, le PS met le réformisme au service des espérances révolutionnaires. Il s’inscrit ainsi dans la démarche historique du socialisme démocratique.

Il est donc favorable à une société d’économie mixte qui, sans méconnaître les règles du marché, fournisse à la puissance publique et aux acteurs sociaux les moyens de réaliser des objectifs conformes à l’intérêt général.

Cette déclaration comporte 7 articles.

17 ans plus tard…

2008 : après la défaite de 2007, éclairer les principes qui fondent l’identité et le combat socialiste. Ce dernier texte n’est pas de même nature que les précédents, plus long, et il s’inscrit dans une histoire longue. Lire sa présentation par son « rédacteur », Alain Bergounioux.

Longueur des textes (en nombre de signes) : 1905 : 3000 / 1946 : 3200 / 1969 : 7500 / 1990 : 5500 / 2008 : 17600