Archives quotidiennes :

Découvrez le sommaire de L’OURS 468, mai 2017

En mai, notre mensuel se projette et s’interroge : pourquoi détestons-nous nos hommes politiques et pourquoi l’Union européenne est-elle devenue le bouc-émissaire des difficultés des pays qui la composent ? Nos chroniqueurs portent également leur regard sur la révolution russe et sur la participation des États-Unis à la Première Guerre mondiale. Et plus de choses encore à découvrir dans le sommaire ci-après. Continuer la lecture de Découvrez le sommaire de L’OURS 468, mai 2017

Aimerons-nous nos politiques… en 2022 !, par ROBERT CHAPUIS

Les élections de 2017 invitent à se tourner vers l’avenir. Pour autant le passé peut nous éclairer : qui allons-nous donc détester durant les mois prochains ?….
À propos du livre de Emiliano Grossman et Nicolas Sauger, Pourquoi détestons-nous autant nos politiques ?, Presses de Sciences Po, 2017, 176 p, 13 € Continuer la lecture de Aimerons-nous nos politiques… en 2022 !, par ROBERT CHAPUIS

Et les Blancs furent battus par les Rouges, par CLAUDE DUPONT

Si l’on considère l’abondance et la flamboyance de la littérature qui évoque la révolution bolchevique, l’équipée des Russes blancs fait plutôt pâle figure. Une équipée qui est perçue comme celle de monarchistes revanchards, accrochés à leurs privilèges et soutenus, pour ne pas dire téléguidés, par des puissances capitalistes qui voulaient à tout prix éviter la contagion révolutionnaire. L’ouvrage de Jean-Jacques Marie permet de faire un point plus précis.
Continuer la lecture de Et les Blancs furent battus par les Rouges, par CLAUDE DUPONT

14-18 en version Stars and Stripes, par JEAN-MARC BINOT

L’implication des États-Unis dans la Première Guerre mondiale est souvent réduite à la portion congrue, en raison de l’entrée tardive du pays, militairement parlant, dans le conflit. Cependant, la participation du Nouveau Monde est loin d’être marginale, comme le démontre l’étude d’Hélène Harter, experte de l’histoire américaine. Continuer la lecture de 14-18 en version Stars and Stripes, par JEAN-MARC BINOT