In memoriam : Daniel Lindenberg (1940-2018)

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de notre ami Daniel Lindenberg, membre du comité éditorial de notre revue depuis des années. Historien des idées, sociologue, spécialiste de l’histoire des intellectuels, il avait, avec l’historien Pierre-André Meyer, remis notamment en lumière le rôle de Lucien Herr dans la diffusion du socialisme en France. Depuis son premier ouvrage Le marxisme introuvable (Calmann-Lévy, 1975), il a animé les grand débats de la gauche. Intellectuel engagé, chaleureux, ouvert au débat et au dialogue, il a participé régulièrement à nos colloques (« Les socialistes en Résistance, 1940-1944 », en 1998 ; « Le Parti socialiste dans la société française, de la Libération à la Guerre froide, 1944-1948 », en 1999). Nous avions organisé plusieurs rencontres-débats avec lui pour discuter de ses ouvrages : en mai 1991 sur Les années souterraines, 1937-1947, ouvrage paru chez La Découverte (L’OURS, Cahier et Revue, n° 203, 1992), et en janvier 2003 sur Le Rappel à l’ordre, enquête sur les nouveaux réactionnaires* qui ouvrait une série de réflexions importantes sur l’évolution du débat intellectuel en France. L’OURS adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.