Archives pour la catégorie L’OURS mensuel…

Découvrez le sommaire de L’OURS 490, été 2019

L’OURS, n°490 juillet-août 2019

version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3€ par chèque

À la une : France 2007-2018, chroniques inquiètespar ROBERT CHAPUIS (A propos du livre de Gérard Courtois, La fin d’un monde. Chroniques politiques, Tempus-Le Monde, 2019, 544p, 10€ Continuer la lecture de Découvrez le sommaire de L’OURS 490, été 2019

France 2007-2018, chroniques inquiètes, par ROBERT CHAPUIS

Prenant sa retraite de journaliste, Gérard Courtois, chroniqueur politique au Monde, a éprouvé le besoin de publier une centaine de ses chroniques qui s’échelonnent de décembre 2007 à décembre 2018. En une douzaine d’années se sont succédé trois quinquennats avec Sarkozy, Hollande et Macron, le dernier étant encore en cours. Observateur pointilleux d’une vie politique surdéterminée par le système présidentiel, Gérard Courtois a constaté, dit-il, « la fin d’un monde ». Son livre est donc une sorte de cérémonie funèbre où l’historien pourra retrouver les signes de plus en plus évidents d’un dépérissement démocratique dont on ne mesure pas encore toutes les conséquences. À propos du livre de Gérard Courtois,La fin d’un monde. Chroniques politiques, Tempus-Le Monde, 2019, 544p, 10€ (article paru dans L’OURS 490, juillet-août 2019).
Continuer la lecture de France 2007-2018, chroniques inquiètes, par ROBERT CHAPUIS

1984-1988 : les années Mitterrand de bas en haut, par MATHIEU FULLA

Les jeux d’échelles spatiaux et temporels constituent depuis longtemps des outils précieux que l’histoire politique a su intégrer à ses approches. Issu d’un colloque tenu à Rennes en novembre 2015, cet ouvrage collectif approchant le politique par ses territoires s’inscrit dans une double filiation historiographique : celle des travaux conduits notamment autour de Gilles Richard sur les mutations et recompositions du système partisan français dans le second XXesiècle ; celle des recherches sur le premier septennat mitterrandien impulsées par l’Institut François Mitterrand (IFM) depuis la fin des années 1990. A propos du livre de Gilles Richard et Sylvie Ollitrault (dir.), Les années Mitterrand, 1984-1988. L’alternance et la première cohabitation vue des régions, Rennes, PUR, 2018, 309p, 24€. (article paru dansL’OURS 490, juillet-août 2019) Continuer la lecture de 1984-1988 : les années Mitterrand de bas en haut, par MATHIEU FULLA

1984-1988 : les alternances vues d’en haut, par RAYMOND KRAKOVITCH

Ce gros ouvrage constitue une somme sur la politique française de 1984 à 1988. Il résulte d’un travail de recherche approfondi achevé par un colloque organisé par l’Institut François Mitterrand à l’Assemblée nationale les 21 et 22 janvier 2016. Son objet principal était de faire l’inventaire des éléments qui subsistèrent du changement opéré en 1981 au cours des années étudiées. L’accès dérogatoire aux archives présidentielles a permis d’enrichir les travaux de documents inédits. Georges Saunier (dir.), Mitterrand, les années d’alternance 1984-1986 et 1986-1988, Nouveau monde éditions, 2019, 879p, 27€) (article paru dans L’OURS 490, juillet-août 2019) Continuer la lecture de 1984-1988 : les alternances vues d’en haut, par RAYMOND KRAKOVITCH

Europe-USA, culture au programme, par FRANCOISE GOUR

Deux ouvrages s’attèlent à la question nouvelle au programme des concours de l’enseignement du second degré publié en avril 2019, question d’histoire contemporaine, portant sur « les relations qu’entretiennent la culture dans sa diversité, les médias et les formes de pouvoirs (le pluriel est à noter) entre défaite nazie et dislocation de l’URSS », soit pendant la Guerre froide. S’ils présentent des similitudes, leurs différences en font des outils complémentaires. Continuer la lecture de Europe-USA, culture au programme, par FRANCOISE GOUR

Les années 1930 sont-elles devant nous ?, par FLORENT LE BOT

Rejoue-t-on dans l’Europe de 2018 (2019), ce qui est advenu dans la France de 1938 ? Le philosophe Michaël Fœssel s’interroge, dans un essai vif et accessible, sur le languissamment, il y a 80 ans, de la démocratie, afin de contribuer à éclairer l’illibéralisme contemporain.
A propos du livre de Michaël Fœssel,Récidive.1938, PUF, 2019, 173p, 15€.
Article paru dans L’OURS 489, juin 2019, page 1 Continuer la lecture de Les années 1930 sont-elles devant nous ?, par FLORENT LE BOT

Objectif zéro chômeur : bilan d’étape, par MICHEL DREYFUS

Depuis deux ans, une expérience inédite menée sur 10 territoires par l’association ATD Quart monde avec des élus locaux, cherche à financer des emplois nouveaux et pérennes pour les chômeurs de longue durée en lançant des initiatives économiques locales non concurrentielles. Comment ça marche ?
À propos du livre de Claire Hédon, Didier Goubert, Daniel Le Guillou, Zéro chômeur : dix territoires relèvent le défi, ATD Quart Monde / Éditions de l’Atelier, 2019, 320p, 16€. Article paru dans L’OURS n°489, juin 2019. Continuer la lecture de Objectif zéro chômeur : bilan d’étape, par MICHEL DREYFUS

1919-2019, le traité de Versailles : Les conclusions de la Grande Guerre, par RAYMOND KRAKOVITCH

L’auteur est ancien ambassadeur et historien des relations internationales. Il a bénéficié d’archives inédites pour dresser un panorama d’ensemble, avec un siècle de recul, d’un traité aux conséquences énormes. À propos du livre de Jacques-Alain de Sédouy, Ils ont refait le monde, 1919-1920. Le traité de Versailles, Tallandier, 2018, 346p, 23,50€. Article paru dans L’OURS n°489, juin 2019. Continuer la lecture de 1919-2019, le traité de Versailles : Les conclusions de la Grande Guerre, par RAYMOND KRAKOVITCH

La guerre d’Espagne, une recomposition française, par JEAN-LOUIS PANNE

Nous le savons, l’histoire de l’Espagne républicaine au XXe siècle occupe une place particulière dans l’imaginaire des Français, imaginaire qui oscille entre hispanophilie et méconnaissance, parfois les deux imbriquées. Cela est plus particulièrement marqué durant la guerre civile (1936-1939). Le propos de Pierre-Frédéric Charpentier consiste, au-delà des clichés, à analyser le rapport complexe que les intellectuels français ont noué avec la péninsule. Intellectuels de gauche, de droite, d’extrême droite, d’extrême gauche. À propos du livre de Pierre-Frédéric Charpentier, Les Intellectuels français et la guerre d’Espagne. Une guerre civile par procuration (1936-1939), Éditions du Félin, 2019, 702p, 29 €) Article paru dans L’OURS n°489, juin 2019. Continuer la lecture de La guerre d’Espagne, une recomposition française, par JEAN-LOUIS PANNE