Archives pour la catégorie L’OURS mensuel…

L’OURS, n°483, décembre 2018 : sommaire

L’OURS n°483, décembre 2018
8 pages
version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3 € par chèque
À la une : Les leçons du 18 brumaire an VIII,parCLAUDE DUPONT
À propos du livre publié de Patrice Gueniffey, Le Dix-huit Brumaire. L’épilogue de la Révolution française (9-10 novembre 1799),Folio histoire, 2018, 523p, 9,40€ Continuer la lecture de L’OURS, n°483, décembre 2018 : sommaire

Les leçons du 18 brumaire an VIII, par CLAUDE DUPONT

C’est un ouvrage d’un très grand intérêt que nous propose de relire Patrice Gueniffey, qui, après un remarquable Bonaparte (Gallimard, 2013) et sonNapoléon et de Gaulle (Perrin, 2017), s’avère décidément un excellent spécialiste de la période napoléonienne. On a beaucoup glosé pour savoir si le 18 brumaire était l’épilogue logique ou la trahison brutale de la Révolution. Nous voyons bien qu’il fut l’un et l’autre, mais on est sans doute plus près de la vérité en énonçant la première hypothèse.À propos du livre de Patrice Gueniffey, Le Dix-huit Brumaire. L’épilogue de la Révolution française (9-10 novembre 1799), Folio histoire, 2018, 523p, 9,40€ Continuer la lecture de Les leçons du 18 brumaire an VIII, par CLAUDE DUPONT

Les migrants et la ville, par JEAN-FREDERIC DESAIX

L’enjeu des flux migratoires dépasse le cadre de la solidarité, il relève désormais de notre capacité à « faire société ». A propos de l’ouvrage dirigé parCyrille Hanappe (dir.), La ville accueillante. Accueillir à Grande-Synthe. Questions théoriques et pratiques sur les exilés, l’architecture et la ville, Éditions du PUCA (Plan urbanisme construction et architecture) CEREMA, Col. Recherche, 2018, 517p, 15€)
Article paru dans L’OURS 483, décembre 2018, page 3. Continuer la lecture de Les migrants et la ville, par JEAN-FREDERIC DESAIX

Crises et reconfigurations partisanes, par ALAIN BERGOUNIOUX

Pierre Martin donne ici la synthèse des nombreux travaux de politique électorale comparée qu’il a menés depuis quelques décennies déjà.  Son livre à l’ambition d’expliquer les évolutions des systèmes partisans dans les démocraties libérales depuis 1945.
A propos du livre de Pierre Martin, Crise mondiale et système partisan, Presses de Sciences Po, 2018, 326p, 24€)
Article paru dans L’OURS 483, décembre 2018, page 4. Continuer la lecture de Crises et reconfigurations partisanes, par ALAIN BERGOUNIOUX

L’OURS au théâtre : « Fric-frac, boulevard du rire », par ANDRE ROBERT

Pour une fois, cette rubrique va nous emmener au théâtre de boulevard (précisément au magnifique théâtre de Paris) avec la reprise de Fric-frac, d’Édouard Bourdet, créée en plein Front populaire au théâtre de la Michodière le 15 octobre 1936, avec dans les premiers rôles – excusez du peu – Arletty et Michel Simon.
À propos de Fric-frac, d’Édouard Bourdet,  mise en scène par Michel Fau, Théâtre de Paris). Continuer la lecture de L’OURS au théâtre : « Fric-frac, boulevard du rire », par ANDRE ROBERT

L’Europe sait-elle défendre ses valeurs, par ROBERT CHAPUIS

Après avoir tenté de briser « un silence religieux » (cf. L’OURS 457), Jean Birnbaum veut nous faire découvrir « ce que le djihadisme dit de nous ». Le fanatisme islamique dans sa croisade contre l’Occident et à travers les attentats qu’il multiplie en Europe, particulièrement en France, nous interpelle. Il nous interroge sur notre capacité à être nous-mêmes. Or, nous faisons preuve d’une étrange faiblesse, au point d’en faire notre religion, une croyance, une foi perverse qui se retourne contre nous.À propos du livre de Jean Birnbaum, La religion des faibles. Ce que le djiadisme dit de nous, Le Seuil, 2018,274 p, 19€. Article à paraître dans L’OURS482 (novembre 2018, page 1) Continuer la lecture de L’Europe sait-elle défendre ses valeurs, par ROBERT CHAPUIS

Le populisme est-il soluble dans la démocratie?, par ALAIN BERGOUNIOUX

Ce livre a connu une notoriété rapide en cette rentrée d’automne. Son auteur, un jeune politologue américain qui enseigne à Harvard, a été invité à nombre d’émissions et de débats politiques. Il le doit à son sujet, comprendre la force du populisme – la question du moment –  et il représente une bonne synthèse pour ce faire. Mais sa thèse principale, la démocratie et le libéralisme tendent à se séparer au profit de régimes qui ne seraient plus « libéraux » (les démocraties illibérales) ou qui ne seraient plus démocratiques (des régimes élitistes et technocratiques), frappe les esprits. A propos du livre de Yascha Mounk,Le Peuple contre la démocratie, Éditions de l’Observatoire, 2018, 517p, 23,50€ Continuer la lecture de Le populisme est-il soluble dans la démocratie?, par ALAIN BERGOUNIOUX

1937, la mort d’un enfant à la une, par CLAUDE DUPONT

Autour de la mort d’un enfant, Gilles Vergnon propose des réflexions stimulantes sur la violence au temps du Front populaire.
À propos du livre de Gilles Vergnon,Un enfant est lynché. L’affaire Gignoux,1937, Puf, 2018, 272p, 21€. Article à paraître dans L’OURS 482, novembre 2018, page 7. Continuer la lecture de 1937, la mort d’un enfant à la une, par CLAUDE DUPONT

Mandela, une vie, des voix, par FRANCOISE GOUR

« Rolihlahla », « Madiba » « Dalibhunga » : toute la destinée de Mandela tient dans ses trois noms. Fabrice d’Almeida interroge dans un récent que sais-je ? les combats exceptionnels d’un homme qui passa de la prison à la présidence de l’Afrique du Sud. Un récent documentaire sur Le procès de Mandela et des autres ouvert en 1963 lui redonne la parole. A propos du livre de Fabrice d’Almeida, Nelson Mandela, Puf, Que sais-je ?, 2018, 127p, 9€ (article à paraître dans L’OURS 482, novembre 2018, page 7) et du documentaire Le Procès de Mandela et des autres. Continuer la lecture de Mandela, une vie, des voix, par FRANCOISE GOUR