Archives quotidiennes :

Sommaire de L’OURS 465, février 2017

Dans L’OURS de février (n°465), Alain Bergounioux s’interroge avec Pierre Moscovici et Mario Telo sur l’avenir de la construction européenne : changer ou mourir ? Il est aussi question de travail, loisirs, temps de travail, temps des loisirs, temps de l’existence… autant de thèmes débattus par les socialistes, des « utopistes » à nos jours. Robert Chapuis, Florent Le Bot, Claude Didry reviennent sur ces grandes questions. Et si la croissance était un moteur à frustrations se demande avec Fred Hirsch Gaspard Casimir ? Michel Dreyfus questionne Hannah Arendt, Jean-Louis Panné, Gilles Morin, Raymond Krakovitch nous en disent plus sur Eugène Varlin, François Mitterrand et Jean Zay… Beaucoup d’autres choses à découvrir dans le sommaire consultable ici. Continuer la lecture de Sommaire de L’OURS 465, février 2017

Jaurès, point de vue et méthode, par CLAUDE DUPONT

Ce tome, qui couvre la période 1902-1904, nous permet de découvrir un des épisodes les plus passionnants de la carrière de Jaurès. Étonnant paradoxe : la République est maintenant solidement implantée, le Bloc des Gauches élargit et approfondit le champ d’action de la majorité de Défense républicaine, Jaurès voit son influence s’étendre – il est même élu vice-président de la Chambre – et c’est le moment où il évoque une « crise du socialisme ». C’est qu’avec le succès de la gauche le socialisme français est confronté à un dilemme lancinant qui scandera son histoire : comment faire partie d’une majorité gouvernementale sans perdre son âme et son essence même ? Continuer la lecture de Jaurès, point de vue et méthode, par CLAUDE DUPONT

UE : De « S’unir ou périr » à « Changer ou mourir » ? par ALAIN BERGOUNIOUX

L’année 2017 sera une année difficile pour l’Union européenne. Pas seulement parce que commenceront les négociations sur le Brexit et qu’elles révéleront inévitablement des tensions entre les États de l’Union. La crise des réfugiés, en effet, n’est pas achevée et la menace terroriste est toujours présente. Les incertitudes internationales, avec le nouveau « duo » Trump-Poutine pèseront également. Si l’on ajoute la tenue d’élections décisives dans les deux pays majeurs, l’Allemagne et la France, il n’est pas difficile de prévoir que des choix importants devront être faits sous peine d’affaiblissements supplémentaires, alors même que les partis populistes, qui contestent l’existence même de l’Union européenne, sont une force. Continuer la lecture de UE : De « S’unir ou périr » à « Changer ou mourir » ? par ALAIN BERGOUNIOUX