L’OURS édite : Guy Putfin, Syndicalisme & Culture

putfin_couvCet ouvrage de Guy Putfin, vice-président du Centre fédéral (Centre Henri-Aigueperse/ UNSA Éducation), membre du jury du prix Maitron, membre du conseil d’administration de l’OURS, est à la fois un livre d’histoire et un témoignage, nourri d’archives personnelles. Il y expose dans le détail, textes et documents à l’appui, ce que fut la politique culturelle de la « forteresse enseignante » des années 70 à sa disparition en 1992. Militant syndicaliste des archives, puis secrétaire général du syndicat national des Affaires culturelles (SNAC-FEN), il a ensuite été chargé des questions culturelles à la FEN (Fédération de l’Éducation Nationale). Il est intervenu sur l’ensemble des problèmes de la Culture.  Continuer la lecture de L’OURS édite : Guy Putfin, Syndicalisme & Culture

L’OURS est présent aux Rendez-vous de l’histoire de Blois, du 6 au 9 octobre 2016

blois_2016_partirComme chaque année depuis près de 10 ans, L’OURS sera présent lors des Rendez-vous de l’histoire de Blois, qui a pour thème cette année « Partir ». L’OURS et la Fondation Jean-Jaurès vous accueilleront sur leur stand du vendredi au dimanche. Le samedi 8 octobre, de 11 h 30 à 13 h, à la Maison de la magie, nous proposons une conférence-débat, animée par Alain Bergounioux, président de l’OURS, sur « LES SOCIALISTES, L’EUROPE ET LES MIGRANTS », avec Claude BARTOLONE, président de l’Assemblée nationale et Benjamin STORA, président du conseil d’orientation du Musée de l’histoire de l’immigration.
Continuer la lecture de L’OURS est présent aux Rendez-vous de l’histoire de Blois, du 6 au 9 octobre 2016

Quand le temps travaille l’engagement, par ROBERT CHAPUIS

temps_politique_muxelPetit livre mais grand sujet, puisqu’il s’agit d’analyser « les recompositions de l’identité ». On constate en effet que les fidélités politiques ont cédé la place à des mouvements d’opinion dont il n’est pas facile de saisir la source. Pascal Perrineau prend d’ailleurs un exemple frappant : le gaucho-lepénisme. Comment peut-on passer, comme on le voit avec l’interview de Fabien Engelman, devenu maire d’Hayange, du militantisme à Lutte ouvrière au début des années 2000 à un engagement pour le FN dix ans plus tard ?
À propos du livre d’Anne Muxel (dir.), Temps et politique. Les recompositions de l’identité, Sciences Po Les presses, 2016, 204 p, 18 € Continuer la lecture de Quand le temps travaille l’engagement, par ROBERT CHAPUIS

L’OURS 461 septembre-octobre 2016 est à l’imprimerie

generation_1928L’OURS de rentrée sera chez les abonnés dans la première semaine d’octobre. 0 la une, la question de l’engagement, de la tradition, de l’événement
, de la génération. Robert Chapuis a lu pour nous Temps et politique, ouvrage collectif dirigé par Anne Muxel (Sciences-Po-Les presses). Quelques articles sont déjà en ligne sur cette page de notre site, et le sommaire complet est là. Une page consacrée à la Guerre d’Espagne, nos rubriques habituelles, une biographie d’un président des États-Unis qui a marqué l’histoire de  son pays, plein de choses à découvrir. Continuer la lecture de L’OURS 461 septembre-octobre 2016 est à l’imprimerie

L’OURS au théâtre : Journal théâtral été 2016, in, off, out, par ANDRE ROBERT

D’Avignon à Lanester, un été de découvertes. Tout commence en très grande qualité par la mise en scène qu’a réalisée Xavier Gallais au Conservatoire national d’art dramatique avec les élèves de troisième année : A little too much is not enough for us, un montage extrêmement intelligent et théâtralement réussi d’extraits de grands auteurs anglo-saxons (Thoreau, Roth, Albee, Kerouac, Hammett, Melville, O’Neill, etc.) et d’inter­views de protagonistes en vue de retracer un aspect des soixante dernières années de la vie politique américaine. Le centre de cette création de six heures (qui passent finalement très vite) est constitué par une revisite de l’affaire Rosenberg, mise en parallèle avec le procès des sorcières de Salem comme matrice des démons obscurantistes de l’Amérique contemporaine. Continuer la lecture de L’OURS au théâtre : Journal théâtral été 2016, in, off, out, par ANDRE ROBERT

Un nouveau cycle social-démocrate ?, par ALAIN BERGOUNIOUX

weber_compromisVoici un livre qui ne cache pas son projet, il est d’assumer l’action historique et l’action présente de la social-démocratie européenne. C’est courageux dans le climat actuel, avec toutes les critiques qui s’abattent sur le quinquennat de François Hollande – et par extension sur les socialistes européens – au point de perdre une lucidité élémentaire.
a/s de Henri Weber, Éloge du compromis, Plon, 2016, 294p, 15,90€

Continuer la lecture de Un nouveau cycle social-démocrate ?, par ALAIN BERGOUNIOUX

Le socialisme au jour le jour, par CLAUDE DUPONT

buber_socialisme1947. Le rideau de fer tombe sur l’Europe. Les tenants d’un socialisme démocratique désespèrent. C’est l’année où Martin Buber, considéré comme un des philosophes du « judaïsme libertaire » d’Europe centrale sort Utopie et socialisme, publié en français en 1977, et que les éditions de l’Echappée ont l’excellente idée de redonner.
A propos du livre de Martin Buber, Utopie et socialisme, L’Echappée, 2016, 250p,18€ Continuer la lecture de Le socialisme au jour le jour, par CLAUDE DUPONT

Colloque : Léo Lagrange, l’artisan du temps libre, vendredi 30 septembre 2016, mairie du 3e

Lagrange1935Léo Lagrange (1900-1940) est sans doute le ministre le plus populaire du gouvernement de Léon Blum en 1936. Sous-secrétaire d’État à l’Organisation des Sports et des Loisirs dans ce gouvernement, il est celui qui a porté la joie de vivre par la mesure emblématique du Front populaire : les congés payés. Il a aussi été le précurseur d’une politique ambitieuse du sport et de la jeunesse, tout en n’oubliant pas de donner à son action une dimension culturelle. Continuer la lecture de Colloque : Léo Lagrange, l’artisan du temps libre, vendredi 30 septembre 2016, mairie du 3e

Colloque : Michel Rocard, une pensée, une action, jeudi 15 septembre 2016, Assemblée nationale

RocardSite_2016.jpgMichel Rocard a marqué l’histoire de la gauche et de la vie politique française. Il a beaucoup parlé, écrit, agi. Ce colloque, le premier d’une série régulière d’évènements, veut en rendre compte, en présentant, à la fois, un site Internet regroupant une riche documentation, www.MichelRocard.org, et en débattant de sa pensée et de son action avec des personnalités qui ont travaillé avec lui ou l’ont connu dans des moments clefs de sa vie politique.
Continuer la lecture de Colloque : Michel Rocard, une pensée, une action, jeudi 15 septembre 2016, Assemblée nationale

Samedi 3 septembre 2016, inauguration de la place Robert Verdier à Paris (18e)

Léon Blum et Robert Verdier, 1945.
Léon Blum et Robert Verdier, 1945.

Le samedi 3 septembre 2016, à 10 heures, la place Robert Verdier (1910-2009) a été inaugurée devant le 26, rue Duhesme (Paris 18e) à quelques mètres du siège de la Ligue des droits de l’homme. La ville de Paris rend ainsi hommage à un enseignant et à un militant exemplaire : agrégé de Lettres, enseignant, militant socialiste depuis 1932, syndicaliste, reconstructeur du Parti socialiste dans la Résistance, secrétaire général adjoint du PS SFIO (1944-1946), directeur-adjoint puis directeur du Populaire (1947-1956), député de la Seine (1951-1958), membre fondateur du Parti socialiste autonome (1958), responsable des affaires internationales du Parti socialiste (1969-1971), responsables des affaires internationales de la Ligue des droits de l’homme, président de l’association des amis de Léon Blum, membre de la 14e section du PS. Continuer la lecture de Samedi 3 septembre 2016, inauguration de la place Robert Verdier à Paris (18e)