Intellectuels et socialistes : mission impossible ? par Daniel Lindenberg

Cet article de notre ami Daniel Lindenberg, membre du comité éditorial de notre revue, a été publié dans le cadre de notre droit d’inventaire n° 1 ouvert dans L’OURS n°388 en mai 2009 consacré à la question des relations entre les socialistes et les intellectuels. On y retrouve son érudition et son regard acéré sur le monde politique et intellectuels. Ces analyses vont nous manquer. Continuer la lecture de Intellectuels et socialistes : mission impossible ? par Daniel Lindenberg

In memoriam : Daniel Lindenberg (1940-2018)

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de notre ami Daniel Lindenberg, membre du comité éditorial de notre revue depuis des années. Historien des idées, sociologue, spécialiste de l’histoire des intellectuels, il avait, avec l’historien Pierre-André Meyer, remis notamment en lumière le rôle de Lucien Herr dans la diffusion du socialisme en France. Depuis son premier ouvrage Le marxisme introuvable (Calmann-Lévy, 1975), il a animé les grand débats de la gauche. Intellectuel engagé, chaleureux, ouvert au débat et au dialogue, il a participé régulièrement à nos colloques (« Les socialistes en Résistance, 1940-1944 », en 1998 ; « Le Parti socialiste dans la société française, de la Libération à la Guerre froide, 1944-1948 », en 1999). Nous avions organisé plusieurs rencontres-débats avec lui pour discuter de ses ouvrages : en mai 1991 sur Les années souterraines, 1937-1947, ouvrage paru chez La Découverte (L’OURS, Cahier et Revue, n° 203, 1992), et en janvier 2003 sur Le Rappel à l’ordre, enquête sur les nouveaux réactionnaires* qui ouvrait une série de réflexions importantes sur l’évolution du débat intellectuel en France. L’OURS adresse ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Jean Jaurès, à l’avant des luttes, par CLAUDE DUPONT

Dans la belle édition publiée par Fayard, ce tome porte le numéro 4 pour le situer dans la chronologie jaurésienne. En fait, c’est le treizième volume paru sur les dix-sept prévus. C’est effectivement le militant ouvrier que l’on voit à l’œuvre, dans un des moments marquants de la lutte des classes en France.
A propos des Œuvres de Jean Jaurès. Tome 4 . Le militant ouvrier 1893-1897, Edition établie par Alain Boscus, Fayard, 2017, 569 p, 34€)
Article à paraître dans L’OURS 474, janvier 2018, page 1.

Continuer la lecture de Jean Jaurès, à l’avant des luttes, par CLAUDE DUPONT

Socialisme, une idée de l’avenir, par ALAIN BERGOUNIOUX

Julien Wright offre une analyse originale de la nature du socialisme français dans sa période de formation, à la fin du XIXe siècle, et d’affirmation dans l’entre-deux-guerres. Il le fait à travers les rapports qu’ont pensé (et imaginé) les socialistes entre le passé, le présent et le futur. C’est une autre manière de poser le problème classique de la réforme et de la révolution très prégnant dans ce moment d’histoire.

Continuer la lecture de Socialisme, une idée de l’avenir, par ALAIN BERGOUNIOUX

Les politiques de mémoire sont-elles utiles ?, par NOËLLINE CASTAGNEZ

Le constat de départ des auteures, sociologues et politistes au CNRS, est l’échec des politiques de mémoire développées partout dans le monde depuis la fin des années 1990.
À propos du libre de Sarah Gensburger & Sandrine Lefranc, À quoi servent les politiques de mémoire ?, Presses de la FNSP, 2017, 183p, 17€
Article à paraître dans L’OURS 474, janvier 2018, page 4. Continuer la lecture de Les politiques de mémoire sont-elles utiles ?, par NOËLLINE CASTAGNEZ

Il y a 60 ans, Albert Camus recevait le prix Nobel de littérature, par Denis LEFEBVRE

Le 16 octobre 1957, le prix Nobel de littérature est décerné à Albert Camus. Il est le neuvième français à obtenir cette distinction depuis Sully-Prudhomme en 1901. Ce prix lui a été décerné « pour l’ensemble d’une œuvre qui met en lumière les problèmes se posant de nos jours à la conscience des hommes. » Il reçoit ce prix à Stockholm le 10 décembre suivant. Quels ont été les commentaires de la presse socialiste française ? Continuer la lecture de Il y a 60 ans, Albert Camus recevait le prix Nobel de littérature, par Denis LEFEBVRE

Le populisme et sa radicalité, par ALAIN BERGOUNIOUX

Dans cet essai historique, Pascal Ory s’attaque à ce qui est le phénomène politique majeur du début du siècle nouveau, la radicalité populiste, qui ne concerne pas que l’Europe mais a une dimension mondiale, comme le souligne l’élection récente de Donald Trump. La notion de populisme seule, en effet, est vague et peut recouvrir des politiques bien différentes.
À propos du livre de Pascal Ory, Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste, Le Débat Gallimard, 2017, 256 p, 21€
Article paru dans L’OURS 473 (décembre 2017), page 1. Continuer la lecture de Le populisme et sa radicalité, par ALAIN BERGOUNIOUX

Sommaire de L’OURS n°473, décembre 2017

Huit pages de réflexions, de critiques, sur l’actualité éditoriale (la conditions sociale moderne, le centième anniversaire de la Révolution russe, des camps d’extermination nazis, Clemenceau, Tito, Jaurès, Mirbeau…) vue par nos chroniqueurs : Alain Bergounioux, Robert Chapuis, Sylvain Boulouque, Raymond Krakovitch, Jean-Louis Panné, Florent Le Bot, Gilles Vergnon, Fabien Conord, Michel Dreyfus… Continuer la lecture de Sommaire de L’OURS n°473, décembre 2017