De la solidarité ouvrière internationale, par CLAUDE DUPONT

C’est une étude très riche, composée avec rigueur et clarté,
que nous présente Nicolas Delalande, un des coordinateurs
avec Michel Boucheron de l’Histoire mondiale de la France,
sur un aspect essentiel des luttes ouvrières de ces deux derniers siècles.

A propos du livre de Nicolas Delalande,
La lutte et l’entraide. L’âge des solidarités ouvrières,
Le Seuil, 2019, 360p, 24€ Continuer la lecture de De la solidarité ouvrière internationale, par CLAUDE DUPONT

Les partis socialistes et la reconstruction de l’Europe de 1944 à 1947, par GILLES VERGNON

Quelle part les partis socialistes européens
ont-il pris dans la reconstruction de leurs pays
après la Seconde Guerre mondiale ?
Une passionnante histoire croisée.

(à propos du livre de Jan de Graaf,
Socialism across the Iron Curtain. S
ocialist Parties in East and West and the reconstruction of Europe after 1945
,
Cambridge University Press, 2019, 320p, 75£) Continuer la lecture de Les partis socialistes et la reconstruction de l’Europe de 1944 à 1947, par GILLES VERGNON

Léon Blum, féministe dans son genre, par ERIC LAFON

Léon Blum était-il féministe  ? Qui peut encore s’interroger, sinon l’historien. En l’occurrence, ici, un jeune historien, Antoine Tarrago, lequel souligne, en introduction, la publication de nombreux travaux (biographies, études et articles, ouvrages généraux d’histoire) sur la pensée et l’action de ce dirigeant socialiste à l’aune de l’histoire ouvrière et sociale, de l’histoire politique du socialisme. Toutefois, peu (Christine Bard, Christophe Prochasson) ont étudié Léon Blum par le biais de l’histoire du féminisme. Cette approche pourrait être une réponse directe à la question. (à propos du livre d’Antoine Tarrago, Léon Blum et l’émancipation des femmes, préface de Christine Bard, Tallandier, 2019, 288p, 19,50€) Continuer la lecture de Léon Blum, féministe dans son genre, par ERIC LAFON

In memoriam : Suzanne Guy-Mollet (1924-2019)

Suzanne Guy-Mollet, veuve du président Guy Mollet (1905-1975), est décédée dans sa 95e année.

Née le 22 décembre 1924, à Quimper, Suzanne Le Corre est entrée comme salariée au Parti socialiste SFIO, cité Malesherbes, en 1946. Elle y travaillera jusqu’en 1969. Elle a été la seconde épouse de Guy Mollet et s’est investie dans la vie de l’OURS, de la Fondation puis du Centre Guy Mollet jusqu’au milieu des années 1990. Elle s’était retirée alors en Bretagne.
L’OURS et le Centre Guy-Mollet adressent à sa famille et à ses proches leurs condoléances attristées. Continuer la lecture de In memoriam : Suzanne Guy-Mollet (1924-2019)

Au sommaire de L’OURS 487, avril 2019

En avril, L’OURS visite avec le dernier ouvrage de Jacqueline Lalouette lu par Gilles Candar les places et les rues des villes françaises à la recherche de nos grands hommes. Il est aussi question des vicvants dans ce numéros, des hommes et des femmes au travail, en lutte pour différentes causes. Il est aussi question de politique, d’histoire, de mémoires, de littérature, d’humour, d’anticipation, des plaisirs de la lecture…  Bref, le sommaire complet est juste là… L’OURSn°487 avril 2019, 8 pages , version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS). Version pdf 3€ par chèque Continuer la lecture de Au sommaire de L’OURS 487, avril 2019

À nos grands hommes…, par GILLES CANDAR

Voici un ouvrage important : plus de 600 pages et de 260 illustrations consacrées à un peuple de statues, édifiées en France depuis deux siècles. L’historienne Jacqueline Lalouette s’est intéressée à la célébration des grands hommes et aux sculptures qui leur ont été érigées dans l’espace public, qu’elles aient été conservées jusqu’à nous ou aient disparu.
A propos du livre de Jacqueline Lalouette, Un peuple de statues. La célébration des grands hommes, Mare et Martin, 2018, 608p, 47€ (article à paraître dans L’OURS 487, avril 2019). Continuer la lecture de À nos grands hommes…, par GILLES CANDAR

Un siècle d’histoire du travail par les textes,par CEDRIC PERRIN

Les lois sur le travail de 2016 et 2017 ont suscité en France de vifs débats et d’importantes mobilisations. Toutes deux d’inspiration libérale, bien que défendues par deux gouvernements différents (mais que la présence d’Emmanuel Macron rapproche), elles devaient, selon leurs promoteurs, apporter des « réformes structurelles » que le pays paraissait avoir trop longtemps retardées pour corriger les supposées rigidités de son marché du travail, héritées de son passé. Fort justement, ces deux ouvrages appellent à se méfier de la tendance à voir partout des innovations, qui ne sont plus que toutes relatives une fois remises en perspective historique. Continuer la lecture de Un siècle d’histoire du travail par les textes,par CEDRIC PERRIN

Le métayage à la loupe, par REMY PECH

Sous un titre évoquant le roman de Bernard Clavel La maison des autres, Fabien Conord, spécialiste reconnu des conceptions agraires de la gauche française, livre une belle synthèse de recherches dispersées sur un sujet souvent relégué dans un passé intemporel quand il n’est pas l’objet de redoutables clichés perpétuellement ressassés.

A propos du livre de Fabien Conord, La terre des autres. Le métayage en France depuis 1889, Montrouge, Editions du Bourg, 2018, 329p, 29€ Continuer la lecture de Le métayage à la loupe, par REMY PECH

Un pair rouge, par ROBERT CHAPUIS

Le XIXsiècle français fut l’âge du roman. S’il fut romantique, il fut aussi romanesque et l’on y trouve facilement l’inspiration pour écrire de nos jours un roman. Jacques Jaubert nous en donne la preuve en exhumant des archives publiques et familiales un étrange personnage, à la fois original et bien ancré dans l’histoire.
À propos de Jacques Jaubert, Le danseur de la Chambre des pairs. Edmond d’Alton-Shée (1810-1874), L’OURS, 2019, 152p, 10€
En vente à L’OURS 12 € port compris
Continuer la lecture de Un pair rouge, par ROBERT CHAPUIS