Le socialisme est-il toujours municipal ?

L’OURS, hors série Recherche Socialiste 68-69 (juillet-décembre 2014) : Municipales 2014
Le dossier de ce numéro de recherche socialiste revient, à partir d’études de cas, sur quelques-uns des enseignements qui peuvent être tirés de la séquence des municipales 2014, du point de vue de la mobilisation de militants et des électorats, et des modes de sélection des candidats.

MUNICIPALES 2014, Dossier dirigé par Rémi Lefebvre
L’OURS hors série Recherche socialiste n°68-69, juillet décembre 2014, 214 p, 16 €
(commande à : L’OURS, 12 cité Malesherbes, 75009 PARIS, 17 € (port compris) chèque à l’ordre de « l’OURS »

SOMMAIRE
Alain Bergounioux, Avant-propos (lire ci-dessous)
L’EVENEMENT : Municipales 2014
p. 5. Rémi Lefebvre, Le socialisme est-il toujours municipal ?
p. 29 .Bernard Poignant : Municipales 2014 : les battus socialistes se mettent à table (entretien avec Denis Lefebvre)
p. 39. Rémi Lefebvre, La diffusion des primaires ouvertes à l’échelle locale.Un processus limité et maîtrisé
p. 59. Cesare Mattina, Un defferrisme encore bien vivant.La redistribution clientélaire des ressources à Marseille entre (peu de) transformations et (beaucoup de) continuités
p. 79. David Gouard, Le Parti socialiste en territoire communiste : les élections municipales à Ivry-sur-Seine
p. 95. Laurent Godmer La non-victoire du PS aux élections municipales de 2014 dans le Ve arrondissement de Paris.Hypothèses concernant les évolutions d’une sociation partisane
p. 107. Thierry Guidet : 1977-2014 : le socialisme est-il irréductible dans l’Ouest ? (entretien avec Rémi Lefebvre)
p. 117. Alain Bergounioux, Les incertitudes du socialisme français

Document : Les socialistes et les municipales de 1983
p. 127. Extraits de « Élections municipales. Hier et aujourd’hui », Cahier et Revue de l’OURS (n°137, janvier 1983)

HISTOIRES SOCIALISTES
p. 133. Yves Guillauma, La Libération d’Aunis et de Saintonge.Du Comité départemental de Libération au Parti socialiste
p. 163. Thibaut Rioufreyt, Une histoire des relations entre le New Labour et les socialistes français.2. Du rejet doctrinal aux emprunts tactiques (2002-2007)

FIGURE
p. 185. Robert Chapuis, Bakounine (1814-1876), l’adversaire de Marx

DEBAT
p. 191. Michel Rocard, Réorienter le PS pour le redresser, une urgence, une nécessité

IN MEMORIAM
p. 199. André Bergeron, Guy Bordes, Gilbert Frêche, Bruno Leprince, Émile Poulat

 

AVANT PROPOS, par Alain Bergounioux
Le dossier de ce numéro de recherche socialiste revient, à partir d’études de cas, sur quelques-uns des enseignements qui peuvent être tirés de la séquence des municipales 2014, du point de vue de la mobilisation de militants et des électorats, et des modes de sélection des candidats.

Associé à notre revue depuis de très nombreuses années, Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques à l’université de Lille 2, pilote ce dossier, comme il l’avait fait déjà fait en 1998 sur le « socialisme municipal », et plus récemment, en 2009, sur « les transformations du militantisme socialiste ». De Paris à Marseille, de la banlieue parisienne à la Bretagne, les articles et entretiens proposés illustrent le moment particulier que vit notre pays.

Je veux simplement le remercier ainsi que les « auteurs » qu’il a sollicités de leur contribution à nos travaux. Son introduction et ma propre contribution à ce dossier me dispensent d’en dire ici davantage. Si ce n’est pour rappeler que notre revue est ouverte à la confrontation des recherches, et que les propos et conclusions des articles n’engagent que leurs auteurs. Ce sont des éléments pour mener le débat politique approfondi nécessaire.
À la suite du « dossier », ce numéro propose les rubriques traditionnelles, Histoires socialistes, Débats, Figures, In Memoriam.
Dans la partie « Histoires socialistes », l’article d’Yves Guillauma s’inscrit dans le cadre des travaux menés par l’OURS à l’occasion du 70e anniversaire de la Libération du territoire, sur la part prise par les socialistes dans la restauration de la légalité républicaine. Après quatre années de propagande vichyste, le retour à une presse libre, démocratique et pluraliste est un enjeu crucial. Depuis des années, les socialistes dénonçaient la « vénalité de la presse », et les réflexions de Blum l’amenaient à « rêver » d’un quotidien pluraliste et de pédagogie politique dans lequel les différents les points de vue pourraient s’exprimer. À travers cet article sur La Libération d’Aunis et de Saintonge, journal bi-hebdomadaire du Comité départemental de Libération de Charente-Maritime, se pose la question de la « cohabitation » entre les composantes de la Résistance, et donc le destin de ces CDL. Mais également celle de la conception que les socialistes ont de ce que doit être un journal face à des logiques éditoriales, politiques et économiques qui très vite rendent le « pluralisme » impossible.
Vous pourrez lire également la fin de l’enquête de Thibaut Rioufreyt sur la réception de la « Troisième voie » par le PS entre 2002 et 2007, c’est-à-dire du 21 avril au lendemain de la présidentielle, période au cours de laquelle les socialistes tentent de tirer les leçons de l’exercice du pouvoir par Lionel Jospin entre 1997 et 2002. Le « blairisme » n’a cependant pas pesé sur les débats au sein de la gauche. Mais qu’en a-t-il été alors de la clarification idéologique chez les socialistes ? Ont-ils simplement adapté leur langage pour gagner la compétition électorale suivante ? Bien des questions posées alors n’ont pas été tranchées.
Signalons dans la partie « Débat » (mais nous aurions pu l’intégrer dans la partie « Document »), la publication de la contribution de Michel Rocard aux récents états généraux des socialistes. Par sa nature, sa réflexion globale sur la place et l’actualité du socialisme comme alternative au capitalisme, et par ses réflexions sur le rôle de l’outil parti dans la diffusion de l’idée (ou de l’idéal) socialiste, il nous semble qu’il constitue une invitation à revenir aux questions de fond. L’ensemble des contributions militantes peut être consulté sur le site du Parti socialiste et donne une bonne idée des préoccupations actuelles des socialistes.
Le dossier du prochain numéro à paraître en juin 2015 aura pour thème « les socialistes et le sport ». Vous nous retrouverez donc bientôt plus en forme que jamais pour une année qui s’annonce sportive…

Alain Bergounioux