Archives pour la catégorie L’OURS mensuel…

Marx et La Châtre, une rencontre Kapital, par MILO LEVY-BRUHL

La plupart des éditions françaises du Capital de Karl Marx font figurer en avant-propos la lettre de l’auteur au citoyen Maurice La Châtre datée du 18 mars 1872. Cette lettre célèbre fait partie d’une correspondance étalée sur une dizaine d’années entre le philosophe allemand et cette figure centrale et pourtant méconnue de l’édition républicaine et socialiste au mitan du XIXe siècle. François Gaudin, professeur à l’université de Rouen et biographe de La Châtre1 éclaire aujourd’hui d’un jour nouveau l’aventure tumultueuse de la première édition française du Capital. Traduire Le Capital. Une correspondance inédite entre Karl Marx, Friedrich Engels et l’éditeur Maurice La Châtre, Présentée et annotée par François Gaudin, Rouen PURH, 2019, 244p, 19€)
Article paru dans L’OURS n°496, page 8. Continuer la lecture de Marx et La Châtre, une rencontre Kapital, par MILO LEVY-BRUHL

L’OURS 496 (mars 2020) est à l’imprimerie.

L’OURS n°496 mars 2020
8 pages , version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3€ par chèque
Le sommaire est là :
À la une : 2017-2022 : Quelle logique des blocs ?, par GILLES VERGNON. À propos du livre de : Jérôme Sainte-Marie, Bloc contre Bloc. La dynamique du macronisme, Cerf, 2019, 286p, 18€ Continuer la lecture de L’OURS 496 (mars 2020) est à l’imprimerie.

L’OURS au théâtre : « L’Opposition. Mitterrand vs Rocard », par ANDRE ROBERT

Comme pour la littérature et le cinéma, il existe un théâtre de genre. […]Le théâtre politique, nous l’entendons ici non au sens le plus accompli et le plus universel du théâtre shakespearien, dépassant par sa puissance toute catégorisation, mais en celui, plus restrictif, du théâtre qui met aux prises deux fortes personnalités, voire monstres sacrés, tels jadis Blum et Mandel, ou encore De Gaulle et Churchill (cf. L’OURS, n° 479). Continuer la lecture de L’OURS au théâtre : « L’Opposition. Mitterrand vs Rocard », par ANDRE ROBERT

Le populisme dans toutes ses dimensions, par ALAIN BERGOUNIOUX

Ce livre de Pierre Rosanvallon, annoncé depuis quelques années par plusieurs études substantielles sur le populisme, a l’ambition d’en donner une théorie qui, selon l’auteur, n’existe encore nulle part. C’est certes un peu excessif car, dans une bibliographie déjà abondante, plusieurs ouvrages récents offrent des éléments intéressants, tels les essais de Jan-Werner Muller (L’OURS 437) ou de Yascha Mounk (L’OURS 482), que nous avons présentés dans ces colonnes. Mais celui de Pierre Rosanvallon entend embrasser toutes les dimensions du phénomène et revêt une grande ampleur. À propos du livre de : Pierre Rosanvallon, Le siècle du populisme. Histoire, théorie, critique, Seuil, 2020, 279p, 22€ Continuer la lecture de Le populisme dans toutes ses dimensions, par ALAIN BERGOUNIOUX

Shoah : les Polonais face à leur histoire, par JEAN-LOUIS PANNE

Fruit d’un colloque organisé les 21 et 22 février 2019, sous l’autorité de Audrey Kichilewski, Judith Lyon-Caen, J.-C. Szurek et Annette Wieviorka, ce recueil de contributions marquera sans nul doute un tournant dans l’historiographie tant en raison de leur qualité que par l’enjeu qu’elles soulèvent, à savoir l’avenir des études sur la Shoah initiées en Pologne par une génération d’historiens. A propos de Les Polonais et la Shoah. Une nouvelle école historique, CNRS éditions, 2019, 319p, 25€  Continuer la lecture de Shoah : les Polonais face à leur histoire, par JEAN-LOUIS PANNE

Jean Jaurès ou le rêve de l’unité, par CLAUDE DUPONT

1905, c’est le congrès d’une réunification qu’il avait tant souhaitée et la naissance de la SFIO. On n’y put aboutir sans faire des concessions. Jaurès dut entériner le refus définitif d’entrer dans une coalition avec des partis bourgeois, avec ou sans participation ministérielle. Exit une formule comme le Bloc des gauches. Les flèches ne manquèrent pas de frapper le grand tribun, présenté à l’envi comme « la victime, le vaincu, le prisonnier » de l’unification. Jaurès s’en défend, reconnaissant même que certains de ses amis commençaient à dériver vers les facilités des compromissions gouvernementales. Continuer la lecture de Jean Jaurès ou le rêve de l’unité, par CLAUDE DUPONT

L’OURS (495) février 2020 bientôt chez les abonnés.

L’OURS n°495 février 2020
8 pages
version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3€ par chèque
À la une : Le populisme dans toutes ses dimensions, par ALAIN BERGOUNIOUX
À propos du livre de : Pierre Rosanvallon, Le siècle du populisme. Histoire, théorie, critique, Seuil, 2020, 279p, 22€
Au sommaire… Continuer la lecture de L’OURS (495) février 2020 bientôt chez les abonnés.

Les Mureaux, son usine, sa cité, sa vie, par ÉRIC LAFON

C’est l’histoire de l’implantation d’une des plus célèbres et des plus importantes usines Renault, à Flins, et de la construction dans les années 1960 d’un habitat collectif pour y loger la main-d’œuvre, tout près d’un village « à la campagne », les Mureaux, perdu dans le département des Yvelines. L’histoire d’une banlieue et de ses habitants.

À propos du livre de : Manon Ott, De cendres et de braises, voix et histoire d’une banlieue populaire et De cendres et de braises, l’expérience d’un film, Anomosa, 2019, 213 p et 146 p, 25 € Continuer la lecture de Les Mureaux, son usine, sa cité, sa vie, par ÉRIC LAFON

La vie réelle des maquisards, par GILLES VERGNON

Les « maquis » restent aujourd’hui dans la mémoire collective, ce qui résume le mieux, en tous cas le plus simplement, ce que fut et ce que fit la Résistance en France occupée. Pourtant, comme le note d’emblée l’auteur dans cette synthèse que l’on attendait, leur histoire n’a jamais duré que quelques mois, « 500 jours » pour les premiers camps apparus en 1943, beaucoup moins pour d’autres.

À propos du livre de Fabrice Grenard, Les maquisards. Combattre dans la France occupée, Vendémiaire, 2019, 609 p, 26€) Continuer la lecture de La vie réelle des maquisards, par GILLES VERGNON

Les gauches et leurs écoles, par ALAIN BERGOUNIOUX

Actes du colloque « La gauche et l’École » tenu à Amiens en décembre 2016, ce livre restreint le nombre des acteurs aux gauches de gouvernement, ce qui est déjà beaucoup pour étudier la manière dont les enjeux politiques influent sur les politiques éducatives et les réalités scolaires. Car, par gauches, il faut entendre non seulement les partis politiques, mais aussi tout un écosystème politique avec les syndicats, si importants hier dans l’Éducation nationale et encore aujourd’hui, et la diversité des associations éducatives et des mouvements de pensée. À propos du livre : Les gauches de gouvernement et l’école. Programmes, politiques et controverses du Front populaire à 2012, Sous la direction d’Ismail Ferhat, Rennes, PUR,2019, 176p, 20€ Continuer la lecture de Les gauches et leurs écoles, par ALAIN BERGOUNIOUX