Archives pour la catégorie L’OURS mensuel…

La liberté de conscience, en somme, par ROBERT CHAPUIS

La notion de « liberté de conscience » s’est construite progressivement et a fini par devenir un droit qui s’est généralisé en 1948 avec la Déclaration universelle des droits de l’Homme. C’est l’histoire de cette notion et de ce droit que raconte Dominique Avon, professeur d’histoire contemporaine, spécialiste de l’Islam sunnite à l’Ecole pratique des hautes études (EPHE). Ayant enseigné aussi bien en France qu’au Liban, en Égypte ou aux États-Unis, il a donné à son étude une dimension mondiale à l’échelle du temps le plus long possible, puisqu’il la commence en 2000 avant J-C pour la terminer à notre époque, sans négliger d’ailleurs un horizon plus lointain. (a/s de  Rennes, PUR, 2020, 1172p, 39€) Continuer la lecture de La liberté de conscience, en somme, par ROBERT CHAPUIS

Anticléricalisme : une passion française ?, par ISMAIL FERHAT

« Banquet gras », lors du vendredi saint, caricature de prêtres en corbeaux ou en ânes, critique du pouvoir de l’Église catholique… C’est peu dire que l’anticléricalisme est une passion bien présente en France. Jacqueline Lalouette, historienne reconnue de celui-ci, en propose un panorama historique dans ce premier Que sais-je ? sur le sujet, stimulant et synthétique. À propos du livre de : Jacqueline Lalouette, Histoire de l’anticléricalisme en France, PUF, Que sais-je ?, 2020, 128p, 10€ Continuer la lecture de Anticléricalisme : une passion française ?, par ISMAIL FERHAT

1936 : reporter en Espagne, par SYLVAIN BOULOUQUE

Espagne rouge est le témoignage captivant et inédit en français, servi par une excellente traduction, d’un journaliste polonais présent en Espagne entre 1936 et mars 1937.
À propos du livre de 
Ksawery Pruszynski, Espagne rouge. Scènes de la guerre civile, Buchet Chastel, 2020, 490p, 27€. Article publié dans L’OURS 497, avril 2020.  Continuer la lecture de 1936 : reporter en Espagne, par SYLVAIN BOULOUQUE

Davis contre Goliath, par FRANCOIS LAVERGNE

En décembre dernier, L’OURS signalait la parution des actes du colloque consacré à « Garry Davis et les 70 ans de la citoyenneté mondiale » tenu à Paris en novembre 2018 (publiés sous la direction de Michel Auvray et Jean-Francis Billion, Lyon, Presse fédéraliste, 2019). Il ne s’agissait alors que d’une mise en bouche. L’ouvrage de l’historien Michel Auvray, documents et archives à l’appui, vient combler une vraie lacune sur ce moment « mondialiste » (avec ses débats sur la question du pacifisme après la Résistance) et sur le mouvement des Citoyens du monde qui en est issu. Continuer la lecture de Davis contre Goliath, par FRANCOIS LAVERGNE

Karl Marx à la sauce statistique, par ROBERT CHAPUIS

La France est un vieux pays. On aime bien lier le présent à des références historiques. Pour certains nous sommes en 1789, pour d’autres en 1930. Pour Emmanuel Todd, ce serait plutôt vers 1848, quand Marx écrivait Les luttes de classes en France. Il reprend donc ce titre en le resituant dans notre siècle. (à propos de Emmanuel Todd, Les luttes de classes en France, Seuil, 2020, 384p, 22€). Continuer la lecture de Karl Marx à la sauce statistique, par ROBERT CHAPUIS

L’OURS 497, avril 2020, arrive

En accord avec notre imprimeur et le routeur, le pdf de notre numéro d’avril leur a été envoyé vendredi 20 mars. Aucun risque pour la santé de notre rédaction n’a été pris. Mais il est possible que sa livraison à nos abonné.e.s soit retardée. Aussi, dès à présent, vous pouvez en découvrir ici le sommaire. Nous en dévoilerons les 22 articles, de la page 1 à la page 8, au gré de nos humeurs, sereinement, au cours des jours prochains. Ainsi que plein d’autres choses, comme nous l’avons annoncé, qui nous paraîtront stimulantes, distrayantes, intelligentes, reposantes, pourquoi pas incongrues, disruptives, socialisantes… A suivre. Continuer la lecture de L’OURS 497, avril 2020, arrive

Sous la classe, la race, par ISMAIL FERHAT

Question du racisme, tensions entre jeunes de minorités ethniques et policiers, mémoires coloniales mal refermées… la notion de « race » est revenue en force dans la société française, déstabilisant par là même la gauche.  À propos du livre  Manuel Boucher, La gauche et la race. Réflexions sur les marches de la dignité et les antimouvements décoloniaux, L’Harmattan, 2019, 277p, 29€). Article publié dans L’OURS 497, avril 2020. Continuer la lecture de Sous la classe, la race, par ISMAIL FERHAT

Dimanche 5 avril : BD, cinéma et sons

Bd, cinéma, théâtre, sons… chaque mois nos chroniqueurs explorent les nouveautés du moment, expliquent leurs choix, et invitent nos lecteurs à partager leurs coups de cœur. En avril, des hommes et des femmes en lutte au cinéma (Dark Waters de Todd Haynes) et en BD ( Philippe Thirault et Roberto Zaghi, Le vent des libertaires, 2, Les humanoïdes associés et Bruno Loth et Corentin Loth, Viva l’anarchie, Boîte à Bulles), en réflexion (Huis clos, de Jean-Paul Sartre), en explorations sonores (Ornicar, Maelstrom, association Puzzle).  Continuer la lecture de Dimanche 5 avril : BD, cinéma et sons

La Belle Époque à hauteur d’homme, par MICHEL DREYFUS

Le souvenir mythifié de la société française, de la fin du XIXe siècle à la Grande Guerre, a suscité le souhait d’un retour à cette période, jusqu’à la fin des années 1920, avant que l’expression de « Belle Époque » n’apparaisse deux décennies plus tard. Au-delà des représentations mémorielles collectives, qu’en fut-il dans la réalité ? Antoine Prost répond avec précision et érudition. (Antoine Prost, Les Français de la Belle Époque, Gallimard, 2019, 384p, 22€) Continuer la lecture de La Belle Époque à hauteur d’homme, par MICHEL DREYFUS