Napoléon, la gauche et nous.

À gauche, au XXe siècle du moins, on ne s’intéresse guère à Napoléon… La parution, un an après l’essai de Lionel Jospin (Le mal napoléonien, Seuil, 2014), du livre de Gérard Grunberg (Napoléon Bonaparte Le noir génie, CNRS...

Lire la suite