Tous les articles par admin

Vient de paraître : Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle yougoslave » (1948-1981)

CINQUANTE ANS APRÈS MAI 68, cet ouvrage se propose de revenir sur l’une des utopies les plus emblématiques du printemps des barricades: l’autogestion. Pendant plus d’une décennie, le mot, longtemps cantonné aux marges, s’installe au cœur des débats de la gauche française. Il s’invite dans les programmes des partis et des syndicats, nourrit les réflexions et les rêves d’un socialisme différent, fondé sur la démocratie intégrale, depuis l’entreprise jusqu’à la société tout entière. Il semble prendre corps à travers la grève des ouvriers de Lip en 1973, avant que l’engouement ne retombe à la veille de l’élection de François Mitterrand en mai 1981. Depuis quelques années, l’idée resurgit comme une réponse possible aux impasses du capitalisme contemporain. Continuer la lecture de Vient de paraître : Frank Georgi, L’autogestion en chantier. Les gauches françaises et le « modèle yougoslave » (1948-1981)

L’OURS 481, septembre-octobre 2018 : sommaire

C’est la rentrée pour l’Ours et notre mensuel. Un numéro qui laisse une large place à la lecture du livre de Pierre Rosanvallon, une histoire de la gauche et des questions qui ont animé ses débats. Des réflexions sur des anniversaires, les 60 ans de la Ve République, les 70 ans d’Israël, en attendant le mois prochain de revenir sur les 50 ans de mai 68. Une forte actualité en histoire et des parcours d’hommes engagés dans leur temps, comme Edouard Vaillant mais aussi Jan Palach. Continuer la lecture de L’OURS 481, septembre-octobre 2018 : sommaire

Vient de paraître : Gilles Vergnon, Un enfant est lynché. L’affaire Gignoux, 1937.

Gilles Vergnon, historien, collaborateur régulier de L’OURS vient de publier un nouveau livre. Un fait divers à Lyon en 1937… à dimension très politique. « Le 24 avril 1937, dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon, un enfant de huit ans, Paul Gignoux, meurt sous les pierres d’autres enfants. Rapidement, la presse et l’instruction judiciaire révèlent la dimension politique de l’affaire : l’enfant, fils d’un membre du Parti social français, aurait été agressé aux cris de « La fille ! », « Cagot », « fasciste », « Croix-de-Feu ». Continuer la lecture de Vient de paraître : Gilles Vergnon, Un enfant est lynché. L’affaire Gignoux, 1937.

L’OURS 480 (juillet-août 2018) : sommaire

L’OURS n°480, juillet-août 2018
8 pages
version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3 € par chèque
À la une : Du bon usage de Karl Marx, par ALAIN BERGOUNIOUX
À propos du livre publié sous la direction de Jean-Numa Ducange et Antony Burlaud, Marx, une passion française, La Découverte, Coll. Recherches, 2018, 346p, 25€ Continuer la lecture de L’OURS 480 (juillet-août 2018) : sommaire

II y a 99 ans, Le Populaire de Paris inventait la fête de l’Humanité !

Prévue le 8 juin 1919, la première grande fête champêtre organisée par le comité central des groupes d’amis du Populaire s’est finalement tenue dans les bois de Garches, le 22 juin. Théâtre, concerts, bals, causerie, sports (courses à pied, 3.000 mètres, et boxe), jeux divers,  cette première fête socialiste de l’après-guerre a réuni – selon le quotidien socialiste du soir – près de 10 000 camarades. Ils ont pu entendre les discours de Jean Longuet et de Paul Faure, mais ils ont appris l’absence de Marcel Cachin, le directeur de la rédaction de L’Humanité. Une série de 8 cartes postales, confiées à l’OURS par Philippe Catonné, petit-fils d’Amédée Dunois,  journaliste au Populaire et à l’Humanité redonne vie à cet événement1.
Continuer la lecture de II y a 99 ans, Le Populaire de Paris inventait la fête de l’Humanité !

« Des utopies au banc d’essai, XIXe-XXIe siècle », Recherche socialiste 82-83, juin 2018 vient de sortir

Dans le dernier numéro de notre revue nous nous demandions « que s’est-il passé ? » Comprendre, en effet, ce qui est arrivé et nous est arrivé, est important. Il n’y a pas d’imagination sans mémoire, comme aimait à le dire François Mitterrand. Mais, justement, l’obscurcissement de l’idée d’avenir n’est pas pour rien dans la crise que nous connaissons. Continuer la lecture de « Des utopies au banc d’essai, XIXe-XXIe siècle », Recherche socialiste 82-83, juin 2018 vient de sortir

L’OURS n°479 (juin 2018) : sommaire

L’OURS n°479, juin 2018, 8 pages
version papier 3,10€, 4€ port compris (commande à L’OURS)
Version pdf 3 € par chèque
À la une : La construction européenne face à ses adversaires par GILLES VERGNON
À propos du livre de Bernard Bruneteau, Combattre l’Europe.De Lénine à Marine le Pen, CNRS Editions, 2018, 304p, 25€ Continuer la lecture de L’OURS n°479 (juin 2018) : sommaire

Militer à la SFIO dans l’Algérie coloniale, par QUENTIN GASTEUIL

La rencontre entre le mouvement socialiste et les enjeux coloniaux reste un champ peu investi, que l’on s’intéresse à la métropole ou aux territoires sur lesquels elle exerce sa domination. De fait, Claire Marynower apporte une contribution précieuse à ce domaine de recherche en interrogeant les dimensions multiples d’un engagement professé et vécu en terre algérienne. A propos du livre de Claire Marynower, L’Algérie à gauche (1900-1962). Socialistes à l’époque coloniale, PUF, 2018, 270p, 22€ (Article paru dans L’OURS n°479, juin 2018, page 7) Continuer la lecture de Militer à la SFIO dans l’Algérie coloniale, par QUENTIN GASTEUIL

L’OURS signale : actualité Michel Rocard en mai 2018

 

Ce mois de mai 2018 est placé sous le signe de Michel Rocard, à l’occasion du 30ème anniversaire de sa nomination comme Premier ministre. Au programme, un colloque universitaire consacré à La deuxième gauche et le pouvoir (1988-1991) et une rencontre avec Alain Bergounioux et Jean-François Merle qui publient Le Rocardisme. Devoir d’inventaire. Continuer la lecture de L’OURS signale : actualité Michel Rocard en mai 2018

Débat : Menaces sur nos institutions : vers une dérive « illibérale » ?, par Philippe Queré

En mai dernier, au second tour de l’élection présidentielle, une majorité de Françaises et de Français a dit, pour la deuxième fois en 15 ans, non au Front National. Ce refus a été salué, quelques mois après l’élection de Donald Trump et le Brexit, dans une Europe où l’extrême droite partage le pouvoir en Autriche, où l’AFD occupe une position de force en Allemagne, où le Parti pour la Liberté est central aux Pays-Bas comme le Mouvement Cinq Etoiles en Italie. Mais la France a-t-elle véritablement échappé à cette pente illibérale qui souffle sur l’Europe et nombre de démocraties ? Continuer la lecture de Débat : Menaces sur nos institutions : vers une dérive « illibérale » ?, par Philippe Queré