Archives quotidiennes :

L’OURS (459) de juin. Découvrez son sommaire

LOURS_459_PariteEn 1936, la journaliste Louise Weiss ralliait l’entrée de trois femmes dans le gouvernement de Léon Blum en déclarant que « trois hirondelles ne font pas le printemps ». 80 ans plus tard, et les lois sur le parité, où en est-on ? À la une de ce numéro, Rémi Lefebvre a lu pour nous Devenir élue de Maud Navare. Il est aussi question de la Russie de Poutine, de la Corée du Nord, de Marseille, de la démocratie, des gauches, de la liberté, de la mort, des propriétaires et des locataires, de Senghor, des anarchistes, de Lucie Dreyfus, de David Rousset et Julius Magolin… et toujours de culture, de cinéma, de théâtre, de sons, de BD. Bref, le sommaire complet est là. Continuer la lecture de L’OURS (459) de juin. Découvrez son sommaire

Rousset, Margolin en toute vérité, par Jean-Louis Panné

ROUSSET_LOURS_459siteMargolin_LOURS_459siteVoici deux livres qui paraissent simultanément comme en écho à la rencontre de leurs deux auteurs à l’occasion du retentissant procès qu’intenta David Rousset contre Les Lettres françaises, hebdomadaire communiste dans lequel Pierre Daix (1922-2014) l’avait accusé d’avoir inventé les camps de concentrations soviétiques.

Continuer la lecture de Rousset, Margolin en toute vérité, par Jean-Louis Panné

La politique, toujours une question de genre par Rémi Lefebvre

Navarre_LOURS459siteLes lois sur la parité ont contribué à féminiser le personnel politique. Des dispositions récentes ont encore accentué la tendance. Mais qu’en est-il réellement de la carrière des femmes en politique et de leur place dans un univers encore dominé par les mâles ? À propos du livre de Maud Navarre, Devenir élue. Genre et carrière politique, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, 258 p, 20€ Continuer la lecture de La politique, toujours une question de genre par Rémi Lefebvre

Les constances d’Amédée Dunois, par Jean-Louis Panné

Amedee_DunoisUne toute jeune maison d’édition publie dans sa collection « figures militantes » le récit de la vie d’Amédée Dunois.
Qui se souvient de lui ? Peut-être les habitants et les érudits de sa ville natale. Le livre de l’un de ses petits-fils n’appartient pas au genre biographique universitaire – Jean-Marie Catonné est romancier – mais s’apparente plutôt au récit coloré d’une vie faite d’engagements successifs jusqu’à la déportation en Allemagne nazie. Continuer la lecture de Les constances d’Amédée Dunois, par Jean-Louis Panné